À propos

Ceci n’est pas un festival parce qu’il y a déjà trop de festivals à Montréal, que la Ville, plombée par ses espaces lisses à remplir, peine à retenir la culture et à l’inscrire dans son territoire. Son hyperfestivité nuit aux espaces quotidiens où l’art doit vivre durablement, elle dilue l’intérêt réel de la société envers ses productions artistiques en leur imposant le cloaque d’un circuit pervers, détourné du monde et obsédé par sa propre visibilité.

Ceci n’est pas un festival parce que les sujets qu’abordera l’anti-festival n’ont rien de festifs. Né dans le Mile-Ex, au carrefour des cultures migrantes installées à Montréal, il rendra hommage à leurs récits, à ceux qui souffrent le plus des frontières, des replis identitaires et des racismes systémiques ou non. Ceci n’est pas un festival sera engagé ou ne sera pas, il déplacera sa ligne de front au fil des fluctuations politiques, répondant à la bêtise par l’art, le discours et la création.

Ceci n’est pas un festival parce que toutes les activités seront gratuites et que la moitié d’entre elles seront participatives. Il faudra niveler l’art et ses spectateurs, ceux qui ont le privilège de créer et ceux qui sont au-dessus de tout soupçon, faire se rejoindre les extrêmes afin d’éprouver la vraie démocratisation des matières de l’expression.

Ceci n’est pas un festival parce qu’il trouvera sa propre définition de la contemporanéité, qu’il résistera aux dynamiques industrielles et la pression des exclusivités en première. L’anti-festival ne souhaite pas devenir un festival : il souhaite lui voler son contexte pour en évacuer l’air du temps, ramener les œuvres au présent, en faire une force potentielle et commune.

Ceci n’est pas un festival parce qu’il associe les milieux académiques, culturels et populaires, qu’il se veut un espace de rencontre et de parole libre, en dehors des diktats de l’institution, pour apprendre à mieux vivre ensemble, à regarder et à entendre ce que la culture peut fonder dans la conscience et l’esprit.

Ceci n’est pas un festival.